Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Rechercher

Visite 2018 - A la rencontre de Samunnati, notre partenaire en Inde

Juin 2018 : A la rencontre de Samunnati, notre partenaire en Inde

Samunnati est partenaire d'Oikocredit depuis 2017. Le prêt de € 496'787 (40'000'000 INR) dont Samunnati bénéficie actuellement lui permet d’offrir des prêts à ses membres et aux institutions pour améliorer la chaîne de valeur agricole et les activités qui y sont liées. Objectif : améliorer le niveau de vie de ménages mal desservis. Cheryl Jackson, présidente d'Oikocredit Suisse romande, nous raconte sa visite à Samunnati en juin 2018.

En Inde, la croissance agricole est un instrument important de réduction de la pauvreté. Mais les petits producteurs de la chaîne de valeur agricole sont confrontés à de nombreux obstacles. 

Samunnati fournit aux ménages mal desservis l'accès aux marchés grâce à des services financiers et du conseil afin que les entreprises et les chaînes de valeur dans lesquelles elles sont engagées puissent fonctionner correctement. Ces services reposent sur une approche souple du financement de la chaîne de valeur, ce qui permet d'atteindre les agriculteurs exclus des systèmes bancaires formels.

Samunnati opère actuellement dans 12 Etats via un réseau de succursales qui couvrent plus de 20 chaînes de valeur agricoles, telles que les produits laitiers, la pêche, la floriculture, les épices, le maïs, le paddy (riz), le soja et le cornichon. Elles touchent actuellement 12'870 clients. Plus d’un tiers sont des femmes ; deux tiers habitent les régions rurales.

Pour couvrir l'ensemble de la chaîne de valeur agricole, Samunnati a également créé une filiale : Samunnati Agro Solutions Private Limited.  Celle-ci vend des produits agricoles, principalement des fruits et des légumes, et fournit ainsi des solutions commerciales qui complètent la gamme de services offerts par Samunnati.

La ferme Sarva Seva Samunnati

A la suite du mouvement Bhoodan qui a vu, dans les années 1950, les propriétaires fonciers et les locataires dans les villages de Tamil Nadu renoncer à leurs droits fonciers en faveur des pauvres, les adeptes du « principe Sarvodaya » (le bien-être de tous) ont envisagé l'idée de développer des terres Bhoodan à travers une organisation qui aurait comme objectif d’aider les pauvres avec de la main-d'œuvre, des ressources financières et des intrants techniques.  C'est dans ce contexte qu’est née l’association ASSEFA.

Ensemble avec ASSEFA, Samunnati propose des formations sur les pratiques agricoles ainsi qu’une assistance technique et financière aux agriculteurs, et d’autres formations aux petites, moyennes et grandes entreprises impliquées dans la chaîne de valeur agricole.

 

Après un accueil chaleureux, nous avons visité les parcelles de démonstration dans lesquelles les résidents testent des variétés, des pratiques culturales, de modes de gestion de l'eau et de la main-d'œuvre, des équipements modernes, des pratiques scientifiques de récolte et d'entreposage, et des cultures expérimentales de céréales, de légumineuses, de graines oléagineuses, de fruits et légumes.

La ferme Sarva Seva Samunnati propose un large éventail de services :

  • Un laboratoire pour tester les sols
  • Une pépinière de plantes horticoles, agroforestières et médicinales à un coût abordable
  • Une étable pour les bovins et une usine laitière ainsi que des élevages de chèvres, de volailles et de lapins pour les petites familles marginales sans terre
  • La vente d'intrants agricoles biologiques tels que semences, engrais biologiques, et vermi-compost
  • Un centre de collecte des fruits et légumes qui sont classés et étiquetés pour être vendus dans les villes et villages avoisinants.  Cette collecte permet aux agriculteurs d'obtenir de meilleurs prix
  • Un centre de formation en résidentiel pouvant accueillir 100 participants.  Les producteurs peuvent rester plusieurs mois à la ferme pour apprendre de bonnes pratiques.

Les bénéfices de la ferme servent à financer les services de santé et l’éducation d’enfants dont l’école se trouve sur la ferme. 

Le Sarvodaya Mutual Benefit Trust

Parmi ses activités, ASSEFA promeut les groupes d'entraide féminine qui utilisent les économies collectives pour s'octroyer mutuellement des crédits à des conditions avantageuses.  Ainsi, le Sarvodaya Mutual Benefit Trust a été constitué pour promouvoir et rendre possibles les activités d'épargne et de crédit entre les femmes pauvres de la région.

Le Trust permet aux groupes d’entraide membres d'accorder des prêts à leurs propres membres sur les montants d'épargne collectés. Ceux.ci sont complétés si possible par d'autres fonds obtenus sous forme de cotisations, prêts, subventions, revenus d'intérêts, frais ou pénalités. Le Trust permet également aux groupes d’entraide d'accéder à l'assurance et à d'autres services financiers pour leurs membres.

Les services financiers sont accompagnés d’autres services :

  • Les soins de santé et formation
  • Les intrants pour les activités agricoles
  • La formation en élevage et en gestion
  • L’accès à l’hôpital vétérinaire et une formation vétérinaire
  • La formation des enfants à l'élevage afin qu'ils puissent aider leur famille
  • Une compensation de perte de salaire en cas de grossesse
  • L'indemnité de veuvage
  • Des services de mariage communautaire (jusqu'à 120 couples)

Les groupes d’entraide du Trust comprennent 3'200 femmes de 99 villages.

Nous avons rencontré un groupe de 30 femmes du village qui a bénéficié de deux crédits pour la culture du riz, l’élevage des vaches et la production laitière.  A tour de rôle, ces femmes ont pris la parole pour se présenter.  La superficie de leurs exploitations est comprise entre moins d’un demi-hectare à deux hectares et les femmes sont engagées dans des activités qui comprennent la culture du riz, du jasmin, des fleurs, et des légumes, et l’élevage de vaches laitières et de chèvres.

Certaines sont accompagnées dans leur travail par leur mari. D’autres travaillent les terres des autres ou travaillent comme couturières pour compléter leur revenu.

Après une photo du groupe, notre visite s’est terminée et nous avons de nouveau traversé la campagne et les environs de Chennai pour rentrer.  

La visite de nos partenaires est toujours un des points culminants de la semaine de l’Assemblée générale mondiale d’Oikocredit. La visite de Chennai a été aussi enrichissante que celles que j’ai faites au Pérou et au Cambodge. Je remercie vivement notre association de soutien et Oikocredit pour cette opportunité.

J’ai terminé la visite convaincue de l’approche d’Oikocredit dans le secteur de l’agriculture. Convaincue qu’avec notre partenaire Samunnait, nous partageons la même mission. Près de 10% de la population mondiale vit avec moins de CHF 1,90 par jour ; la majorité de ces personnes vivent en zones rurales et sont employées dans le secteur agricole. Oikocredit finance la microfinance rurale et les organisations de producteurs telles que les coopératives agricoles qui construisent des économies locales et des communautés plus fortes.