Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

Le nouvel investissement de Oikocredit dans Unaitas soutiendra les coopératives agricoles au Kenya

Le nouvel investissement de Oikocredit dans Unaitas soutiendra les coopératives agricoles au Kenya

Unaitas Logo18 août | 2021

Oikocredit accorde un nouveau prêt à Unaitas, cette coopérative d’épargne connaît la croissance la plus rapide du Kenya avec plus de 378’000 membres.

Partenaire de Oikocredit depuis 1997, Unaitas soutient les PME orientées vers la croissance, notamment dans la chaîne de valeur de l’agroalimentaire.

Le nouveau financement forme le Fonds de soutien aux PME d’Unaitas, qui servira les coopératives agricoles et autres entreprises kenyanes.

Caroline Mulwa, responsable des investissements de Oikocredit en Afrique de l’Est, a déclaré : « Unaitas a connu une croissance fulgurante depuis ses humbles débuts en tant que coopérative d’épargne et de crédit pour les producteurs de thé, et nous sommes fiers d’être associés à cette croissance. L’accent mis par Unaitas sur les petits exploitants agricoles, les logements sociaux et les petites et moyennes entreprises correspond à la mission de Oikocredit. Notre nouveau prêt de 7 milliards de KES contribuera à favoriser l’inclusion financière dans un marché mal desservi. »

Lisez le communiqué de presse ici.

« Retour