Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

PowerGen s’associe à Oikocredit et à d’autres organisations pour raccorder 55’000 personnes à l’électricité dans les zones rurales du Nigeria

PowerGen s’associe à Oikocredit et à d’autres organisations pour raccorder 55’000 personnes à l’électricité dans les zones rurales du Nigeria

Powergen_Portfolio.png18 août | 2021

L'électricité sera fournie par 28 systèmes d'énergie renouvelable décentralisés (ERD), sous forme de mini-réseaux photovoltaïques et fonctionnant avec des batteries.

PowerGen a obtenu un financement de projet à long terme pour connecter 55’000 personnes à l’électricité dans les zones rurales du Nigeria auprès de CrossBoundary Energy Access, le financement de la construction étant assuré par Oikocredit, Triodos Investment Management (Triodos IM) et EDFI ElectriFI (l’initiative de financement de l’électrification financée par l’UE). PowerGen est le principal développeur d’énergie répartie en réseau et hors réseau en Afrique.

Le Nigeria est la plus grande économie d’Afrique, mais il souffre d’un accès insuffisant à l’énergie, notamment dans les zones rurales, où seuls 25 % des habitants ont accès à l’électricité. Cette situation a conduit de nombreuses personnes à se tourner vers des solutions de rechange à base de combustibles fossiles, comme les générateurs diesel et le kérosène. Il en résulte une mauvaise qualité de l’air, des émissions de gaz à effet de serre et une pollution sonore, qui pèsent sur la santé des populations rurales déjà marginalisées.

Les systèmes DRE (distributed renewable energy) fourniront une électricité propre et fiable à 55’000 personnes et permettront de réduire les émissions de CO2 de plus de 2’000 Mt par an, ce qui équivaut à retirer 500 voitures de la circulation par an. Le service de PowerGen permet en outre aux communautés d’accroître l’activité économique locale en réduisant le coût de l’électricité et en augmentant l’accès à l’énergie productive. Cela permet à la transformation agricole de mécaniser l’utilisation d’équipements électriques, tels que les machines à souder et les appareils de cuisson électriques, et cela permet la mobilité électrique. Ces avantages sont essentiels pour les personnes à faibles revenus qui doivent faire face au ralentissement économique provoqué par la pandémie de Covid-19.

 James Todd, responsable des investissements dans les énergies renouvelables chez Oikocredit, a déclaré : « Nous sommes extrêmement fiers de nous associer à PowerGen, Triodos IM, EDFI ElectriFI et CBEA à l’avant-garde des solutions innovantes pour l’accès à l’énergie en milieu rural. Les mini-réseaux d’énergie renouvelable ont un énorme potentiel pour fournir une énergie sûre, propre et fiable à des millions de personnes actuellement en situation de pauvreté énergétique. Ce partenariat favorisera l’utilisation productive de l’électricité et stimulera à son tour le développement fondamental des communautés rurales. Ce projet, qui bénéficiera à 55’000 personnes, est un élément clé de notre engagement à long terme à soutenir les principaux développeurs de mini-réseaux en Afrique, tout en ayant un impact social plus important dans les communautés que nous servons. »

Lire l’intégralité du communiqué de presse ici >

« Retour