Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

Oikocredit et Opportunity International annoncent un investissement à impact de 100 millions de dollars pour faire avancer l’éducation dans les pays à faible revenu.

Oikocredit et Opportunity International annoncent un investissement à impact de 100 millions de dollars pour faire avancer l’éducation dans les pays à faible revenu.

logo.jpg03 novembre | 2021

En permettant un meilleur accès au financement pour les écoles et les familles avec des élèves en Afrique, en Inde et en Amérique latine, la collaboration devrait toucher jusqu’à 1,6 million d’enfants.

Oikocredit et l’organisation mondiale à but non lucratif Opportunity International, un leader mondial de longue date dans la fourniture de services financiers pour sortir les gens de la pauvreté, ont annoncé une collaboration innovante de trois ans pour améliorer l’accès à l’éducation et la qualité de celle-ci dans les pays à faible revenu. Pour ce faire, ils investiront jusqu’à 100 millions de dollars dans des institutions financières qui bénéficient du programme EduFinance de Opportunity International.

Opportunity International et Oikocredit mobiliseront les fonds au cours des trois prochaines années en se concentrant initialement à court terme sur le Ghana, le Kenya, le Nigéria, le Sénégal et l’Ouganda. La collaboration est un accord distinctif entre des organisations mondiales titulaires et alignées sur leur mission pour soutenir la croissance de l’accès à une éducation de qualité, en particulier pour les enfants issus de familles à faible revenu. Cette collaboration contribue à lutter contre la crise mondiale de l’éducation, qui a laissé plus de 617 millions[1] d’enfants dans le monde scolarisés ou pas, mais n’atteignant pas des niveaux d’apprentissage adéquats, même avant la pandémie de COVID-19. Au fil du temps, la collaboration prévoit d’étendre sa portée en Afrique, en Amérique latine et en Asie, contribuant ainsi à l’avancement des objectifs de développement durable n°4 (Éducation de qualité) et n°17 (Partenariats pour les objectifs). 

téléchargement F_SDG-goals_icons-individual-rgb-17

Mirjam ‘t Lam, directrice générale par intérim de Oikocredit, a déclaré : « L’ambition de Oikocredit est de donner aux personnes à faible revenu les choix dont elles ont besoin pour vivre dans la dignité. L’accès à l’éducation est un élément clé de cet objectif. Nous sommes fiers de nous associer à Opportunity International pour améliorer l’accès à l’éducation des personnes à faible revenu via la formation et le financement de nouvelles initiatives avec des partenaires en inclusion financière. »Pour aider à lutter contre la crise mondiale de l’éducation, cette collaboration soutiendra le secteur de l’éducation en accordant aux écoles des prêts d’amélioration pour les salles de classe, les toilettes, les dortoirs, la formation des enseignants ou les transports. Il soutiendra également les chefs d’établissement avec des produits financiers pour rendre l’enseignement plus efficace et fournira des prêts pour les frais de scolarité afin de préserver l’assiduité des élèves.

Atul Tandon, PDG d'Opportunity International, a déclaré : « Notre objectif est d’aider ceux qui en ont le plus besoin à se débrouiller seuls, à gagner leur vie de manière durable et à envoyer leurs enfants à l’école. Cette collaboration avec Oikocredit renforce encore la position d’Opportunity International en tant que pionnier en fournissant un accès au capital et à la formation pour scolariser davantage d’enfants. Cela arrive à un moment critique, alors qu’environ 264 millions d’enfants dans le monde ne sont toujours pas scolarisés, que les ménages vivant dans l’extrême pauvreté souffrent et que la pandémie de COVID-19 continue d’élargir les inégalités de revenus dans le monde. »

[1] https://www.unicef.org/fr/education

Lire le communiqué de presse complet en anglais =>

« Retour