Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

La saison de la joie et l’histoire de Mercy

La saison de la joie et l’histoire de Mercy

UNAI-KE-65.jpg01 décembre | 2021

Peu importe où vous vous trouvez dans le monde ou ce que vous célébrez en cette période de fêtes, s’efforcer d’avoir un impact positif sur la vie des personnes à faibles revenus est quelque chose à laquelle tout le monde peut contribuer.

Car chez Oikocredit, nous pensons que tout le monde devrait avoir la possibilité de connaître le confort et la joie, en cette saison, mais aussi en dehors des fêtes. Cela correspond à notre vision d’une société globale et juste dans laquelle les ressources sont partagées de manière durable et où tous les individus ont la possibilité de faire les choix dont ils ont besoin pour vivre dans la dignité.
Pour nous aider à nous mettre dans l’esprit des fêtes et à réfléchir à cette vision, nous nous penchons sur les histoires qui nous inspirent en tant que coopérative. Une histoire en particulier nous a rappelé ce qu’est cette saison : la bienveillance et la compassion les uns envers les autres.
Nous avons donc pensé qu’il était approprié de vous présenter Mercy. Mercy est une cliente du partenaire de Oikocredit, Unaitas Sacco Society Ltd (Unaitas), et elle incarne le véritable esprit de Noël.

L’histoire de Mercy

En 1971, le mari de Mercy Mbatia est décédé, la laissant veuve avec ses quatre enfants. Malgré tout ce qu’elle a dû surmonter, Mercy (aujourd’hui âgée de 76 ans) est connue pour sa gentillesse et sa persévérance. Elle est une entrepreneuse motivée et un modèle pour sa communauté.

UNAI-KE-65

Lorsqu’elle n’était pas occupée à élever ses quatre enfants, Mercy passait son temps à soutenir les autres. En 1975, elle a créé un groupe YMCA pour encadrer les femmes de la communauté et les aider à commercialiser les mangues locales qu’elles produisaient.

Mercy possède également une plantation de thé de 4 acres. Elle vend les feuilles de thé à un grand producteur de thé kenyan, cependant, les revenus du thé vont presque entièrement aux cueilleur·euses de thé. Son revenu comptait sur la prime annuelle, mais malheureusement, ce seul revenu ne lui permettait pas toujours de joindre les deux bouts.

Alors que ses enfants grandissaient et quittaient la maison, Mercy avait besoin de diversifier et d’améliorer ses revenus. En 2015, elle a donc décidé de créer un élevage de poulets, mais elle n’avait pas assez d’argent pour se lancer.

Heureusement, Mercy était membre d’Unaitas depuis 20 ans, et comme les années précédentes, lorsqu’elle avait besoin d’une aide financière, la coopérative a été là pour la soutenir.

Unaitas est une coopérative qui offre des services d’épargne et de crédit à ses membres. La coopérative se passionne pour la transformation des vies par l’apport de solutions financières innovantes. La majorité des client·es d’Unaitas sont des cultivateur·trices de thé et des petits entrepreneur·euses et commerçant·es, dont la plupart sont des femmes.

L’accent mis par Unaitas sur l’autonomisation des femmes rend essentiel d’investir dans des personnes comme Mercy. Car investir dans des leaders communautaires comme elle, c’est investir dans l’ensemble de la communauté.

Pour aider Mercy à démarrer son élevage de poulets, Unaitas lui a donc proposé un prêt de 200 000 KES (environ 1 500 €). Grâce à ce prêt, elle a pu construire un poulailler au coin de sa rue et acheter 750 poussins.

UNAI-KE-58

La quête de Mercy pour améliorer ses moyens de subsistance a porté ses fruits. Elle possède désormais 1 500 poules. Cette évolution l’a aidée de diverses manières : le revenu des œufs est consacré à la nourriture et à l’électricité. Et le fumier des poules l’aide à améliorer la récolte du thé.  

Elle a également pu employer deux personnes à l’élevage de poulets et trois à la plantation de thé. C’était crucial pour Mercy car avec l’âge, son corps devenait de plus en plus fatigué.

Avec l’aide de Unaitas, partenaire de Oikocredit, Mercy dispose désormais d’un revenu plus fiable et peut concentrer ses efforts sur ce qu’elle aime : donner du pouvoir aux femmes qui l’entourent.

Mercy n’est qu’une des nombreuses personnes à faibles revenus qui ont été soutenues par les partenaires de Oikocredit. Ces histoires encouragent Oikocredit à poursuivre son travail d’investissement dans des organisations comme Unaitas, afin d’atteindre davantage de personnes comme Mercy.

Car, comme elle nous le montre dans son histoire, le soutien et l’autonomisation des autres, en particulier de ceux qui ont le plus de difficultés, sont parmi les cadeaux les plus précieux que nous puissions offrir.

« Retour