Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

Changer notre vision du monde | Pourquoi Oikocredit passe à la carte de projection Gall-Peters

Changer notre vision du monde | Pourquoi Oikocredit passe à la carte de projection Gall-Peters

map snippet.jpg22 août | 2022

« Les cartes ne font pas que représenter le monde, elles façonnent la façon dont nous le voyons. » Nina Alff, géographe et responsable de l’apprentissage transformateur au sein de l’association de soutien Oikocredit Baden-Württemberg en Allemagne, explique dans cet article pourquoi Oikocredit a décidé de passer à la projection Gall-Peters de la carte du monde.

La carte de projection Gall-Peters présente tous les pays du monde en taille correcte les uns par rapport aux autres. Cette carte convient à Oikocredit, car nous voulons promouvoir une vision du monde plus équilibrée et moins eurocentrique.

La vision européenne du monde : la carte à projection de Mercator

Pendant près de 500 ans, la projection de Mercator a été la norme pour les cartes du monde et est encore largement utilisée dans les atlas, les manuels scolaires et les universités.

Gerardus Mercator, un cartographe flamand, a mis au point cette carte en 1569. La cartographie moderne trouve ses racines dans l’ère du colonialisme européen, car les cartes étaient indispensables aux marins explorateurs qui tentaient de naviguer sur les océans.

La carte de Mercator agrandit l’Europe et la place au centre relatif de la carte du monde, repoussant l’équateur en dessous.

La carte de projection Gall-Peters

La carte de projection Gall-Peters doit son nom à James Gall et Arno Peters. Gall a expliqué la projection en 1855 lors d’un congrès scientifique et a publié un article à ce sujet en 1885. Ce n’est que dans les années 1970 que la projection a été présentée à un public plus large.

Cette carte donne la priorité aux proportions relatives des masses terrestres. La principale réalisation de la carte de Gall-Peters est sa révision de l’eurocentrisme inhérent à la carte de Mercator, ce qui constitue en soi un changement de paradigme.

map snippet

La carte de Gall-Peters apporte un correctif utile aux distorsions des cartes traditionnelles. Et si cette carte est plus précise dans sa représentation des proportions et des tailles, son importance va bien au-delà des questions d’exactitude cartographique, elle remet en question notre vision du monde.

Son cartographe, le Dr Arno Peters, avait critiqué la carte de Mercator en 1973 en déclarant : « Elle survalorise l’homme blanc et déforme l’image du monde à l’avantage des maîtres coloniaux de l’époque. »

Il est incontestable que la carte Gall-Peters ne peut être surpassée en termes de précision. Cependant, aucune carte, y compris la carte Gall-Peters, n’est totalement exacte.

En effet, il n’est pas possible d’étirer une forme en 3D de la Terre sur une feuille de papier en 2 D. Et cela explique pourquoi la carte de Gall-Peters semble plus étroite que les autres cartes.

Les autres différences entre la carte de Gall-Peters et la carte de Mercator

Sur la carte de Mercator, le continent africain semble avoir la même taille que le Groenland. Alors qu’en réalité, 14 îles du Groenland pourraient tenir dans la masse continentale africaine.

La carte de Mercator fait également apparaître l’Amérique du Sud comme similaire à l’Europe, alors qu’en réalité, l’Amérique du Sud est presque deux fois plus grande. Et la Finlande semble plus longue du nord au sud que l’Inde, alors que c’est en réalité l’inverse.

La carte Gall-Peters, en revanche, ramène les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Europe à leurs tailles respectives.

Aujourd’hui, la carte de Gall-Peters est de plus en plus utilisée dans les cercles éducatifs et commerciaux comme une icône du concept moderne d’égalité mondiale.

L’égalité est au cœur du travail d’Oikocredit, et nous considérons l’utilisation de cette carte comme une étape importante pour refléter cela.

Sources

https://indianexpress.com/article/opinion/web-edits/from-mercators-to-gall-peters-how-the-world-map-cartography-is-changing-for-the-good-4580641/

https://www.oxfordcartographers.com/our-maps/peters-projection-map/

Projection de Peters — Wikipédia (wikipedia.org)

« Retour