Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

Rapport trimestriel 3ème trimestre 2022 : Avancer dans la bonne direction

Rapport trimestriel 3ème trimestre 2022 : Avancer dans la bonne direction

CRES-BR- (8) (2).jpg23 novembre | 2022

Quatre fois par an, Oikocredit publie les chiffres clés du trimestre précédent. Nous donnons ici, à destination de nos investisseurs et des parties prenantes, un complément d’information sur les évolutions du 3ème trimestre 2022.

Renforcement des performances

Malgré l'incertitude persistante du marché, Oikocredit a enregistré une amélioration de ses performances au 3ème trimestre 2022. Notre portefeuille de financement du développement composé de prêts et de fonds propres a augmenté et a entraîné une augmentation du revenu net. Sa qualité s'est améliorée. Notre portefeuille d'investissements à terme (obligations), dont la vente du portefeuille s’est achevée au cours du trimestre, a enregistré une perte totale de 14,8 millions d'euros, inférieure cependant à nos projections de la fin du 2ème trimestre. 

Il résulte des deux facteurs combinés une perte financière nette de 5,2 millions d'euros pour la coopérative mais qui reste inférieure aux 9,1 millions d'euros du 2ème trimestre.

Au niveau macroéconomique, la hausse de l'inflation et des taux d'intérêt a affecté nos partenaires dont beaucoup se montrent plus réticents à demander un prêt. Membres et investisseurs ont restreint, mais moins que prévu, le montant du capital disponible. Les résultats globaux du trimestre ont été relativement équilibrés, compte tenu des conditions du marché.

Financement du développement et entrées de capitaux

Les encours de prêts et les prises de participations progressent légèrement à 1.049,3 M€ (contre 1.014,7 M€ au 2ème trimestre). La grande majorité de nos 513 partenaires (contre 509 au 2ème trimestre) ont repris leurs activités habituelles et ne sont plus soumis aux contraintes liées au Covid-19.

Le revenu net du portefeuille a augmenté principalement à cause de la hausse des taux d'intérêt et des effets de change. Le renforcement du dollar américain a profité à notre portefeuille d’Amérique latine et des Caraïbes ainsi qu’à la majeure partie de notre portefeuille agricole, ces portefeuilles étant tous détenus en dollars américains et en devises indexées sur le dollar.

Les conditions économiques ont varié d'une région à l'autre. En Afrique, le coût de couverture a augmenté. Compte tenu de la volatilité des marchés financiers, Oikocredit réévalue constamment sa stratégie de couverture.

Le ratio PAR 90 du portefeuille à risque (part des encours impayés de plus de 90 jours) s'est amélioré, passant de 6,8% au 2ème trimestre à 5,0%, en dessous de notre seuil cible de 6%. Les provisions restent à un niveau confortable, les annulations de prêts étant importantes, mais conformes aux attentes.

Le capital social total a légèrement reculé, comme prévu, passant à 1.120,9 millions d’euros (contre 1.125,6 millions d’euros au 2ème trimestre). Les entrées de capitaux ont diminué avec la mise en place des restrictions réglementaires en Allemagne, notre premier marché d’entrée. Cependant, nous avons enregistré relativement peu de rachats. 

L'effet combiné de l'amélioration du résultat (moins les pertes) et de la réduction du capital social a entraîné une augmentation de la valeur nette de l’actif par action de 211,28€ à 211,66€. Les liquidités sont restées suffisantes à 15,7% (2ème trimestre : 18,6%).

Oikocredit n'a effectué aucune vente d'actions au cours du 3ème trimestre.

Impact social : mesurer, rapporter, apprendre et s'améliorer

Au 3ème trimestre, nous avons été très heureux de publier notre Rapport d'impact 2022 qui montre que les partenaires de la finance inclusive d'Oikocredit ont atteint 38,2 millions de clients au cours de l'année écoulée (contre 32,2 millions l'année précédente), dont 81% étaient des femmes et 61% des ruraux. Nos partenaires agricoles ont servi 579.000 agriculteurs. Le financement d'Oikocredit a permis à nos partenaires en énergies renouvelables d'offrir un accès à l'énergie propre à 43.000 foyers.

Notre deuxième enquête numérique sur la perception des clients finaux progresse bien. Par ce projet véritablement collaboratif, Oikocredit et ses partenaires de l'inclusion financière rassemblent et analysent les témoignages des clients sur la manière dont notre travail les aide à améliorer leur vie, en particulier sur la manière dont nous contribuons à renforcer leur résilience face à des événements imprévus. Jusqu'ici 19 partenaires participent à l'enquête et 16.666 clients ont été interrogés.

Évolutions en terme de stratégie et d’organisation

Nous avançons sur plusieurs initiatives axées sur les communautés dans le cadre de la nouvelle stratégie 2022-2026 d'Oikocredit. Au cours du trimestre, nous avons élaboré notre plan de création d'un pôle d'innovation interne destiné à soutenir le développement de nouveaux produits et services dans le cadre de la stratégie qui aidera les communautés à renforcer leur résilience.

Le travail sur le nouveau modèle de levée de fonds se déroule comme prévu.

Le 1er juillet, nous avons annoncé la mise en place du nouveau Comité exécutif destiné à renforcer le leadership de l'organisation et le déploiement de la stratégie. Notre conseil de surveillance dans sa nouvelle mouture s'est réuni pour la première fois en personne à Amersfoort où les membres du conseil ont été informés sur le travail et l'organisation d'Oikocredit.

Au cours du trimestre, Dave Smith a été nommé Directeur des investissements à impact. Ancien membre de la FMO, la banque hollandaise du développement entrepreneurial, Dave a rejoint le conseil d'administration et le comité exécutif, complétant ainsi notre structure de gouvernance.

Après le Covid-19, nous poursuivons notre travail avec des méthodes hybrides, combinant le travail au bureau et à domicile, à Amersfoort et sur d'autres sites.

Événements marquants après le 3ème trimestre

Réunis en Assemblée Générale Extraordinaire le 14 octobre, les membres ont entériné le nouveau modèle de levée de fonds et arrêté les nouveaux statuts de la coopérative. Nous préparons un nouveau prospectus pour les investisseurs.

Durant la transition vers le nouveau modèle de levée de fonds, Oikocredit disposera d’un crédit stand-by pour gérer les liquidités de la coopérative.

Fusion, l'organisation indienne de microfinance dont nous soutenons la forte croissance et les objectifs sociaux depuis 2010, a lancé son introduction sur le National Stock Exchange of India (Bourse nationale de l’Inde) et nous avons mis en vente nos participations.

Perspectives d'avenir 

Malgré l'incertitude économique mondiale, Oikocredit s'attend à ce que son bénéfice net continue de s'améliorer au cours du dernier trimestre de l'année, profitant ainsi de la fin des pertes enregistrées sur les investissements à terme. Nous continuerons à surveiller la taille et la qualité du portefeuille de financement du développement, à maîtriser nos coûts et marges et à maintenir des niveaux de provisions prudents. 

La hausse de l'inflation, des prix des denrées alimentaires et du coût de l'énergie devrait inciter de nombreux partenaires à la prudence face à de nouveaux emprunts même si les partenaires impliqués dans la production de café et de cacao devraient bénéficier de la hausse des prix des récoltes.

Le travail sur notre enquête auprès des clients finaux comprendra une analyse des données, des ateliers en face à face avec des partenaires latino-américains et une étude des données agrégées de l'enquête pour publication début 2023.

Oikocredit devra envisager, pour et avec ses partenaires, les implications de la nouvelle législation européenne sur le climat et la protection des forêts. Nous considérons que notre soutien aux partenaires pour renforcer la résilience au niveau communautaire est au cœur de notre travail à venir : nous communiquerons notre stratégie 2022-2026 plus activement et plus en détail aux parties prenantes en 2023.

Nous prévoyons que le nouveau modèle de levée de fonds contribuera à générer plus d’entrées de capitaux sur nos principaux marchés en 2023 et à soutenir nos ambitions stratégiques.

Plus d'informations sont disponibles sur : Chiffres clés d’Oikocredit 3ème trimestre-2022.

« Retour