Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Rechercher

Oikocredit fait mieux que le secteur pour sensibiliser les femmes à la microfinance

Oikocredit fait mieux que le secteur pour sensibiliser les femmes à la microfinance

Sara Sonia Garcia Perez.jpg02 août | 2018

Le dernier Rapport sur la Performance sociale et environnementale de l’investisseur social a également montré une solide progression des indicateurs dans le secteur des énergies renouvelables

Communiqué de presse, juillet 2018

Comme l’indique le Rapport sur la Performance sociale et environnementale de l’année 2017, l’investisseur à impact social Oikocredit continue à atteindre la clientèle féminine de la microfinance et dépasse la moyenne du secteur.

En 2017, près de 90% des clients des organisations de microfinance dans lesquelles Oikocredit a investi étaient des femmes tandis que le secteur affichait une moyenne de 70% en 2016, comme l’indique la dernière enquête de Symbiotics sur les instruments d’investissement en microfinance.

Cette tendance s’était d’ailleurs déjà vérifiée en 2014, 2015 et 2016 si l’on compare les résultats avec les données de Symbiotics pour la même période.

Selon notre dernier rapport, Oikocredit a investi plus de 980 millions d'euros pour financer près de 750 organisations en 2017, touchant 36 millions de clients de l'inclusion financière et plus d'un demi-million d'agriculteurs.

Les indicateurs sur les énergies renouvelables d’Oikocredit ont également progressé. Le nombre de ménages bénéficiant d'un meilleur accès à l'énergie grâce aux investissements de la coopérative est passé de 5’400 en 2016 à 15'600 en 2017. Cette année, 38’100 tonnes de gaz à effet de serre ont ainsi été évitées, contre 6’960 en 2016.

Le rapport détaille également les activités menées par Oikocredit pour renforcer les capacités.  En 2017, l'investisseur à impact social a mobilisé 845’500 euros de financement (en hausse de 53% par rapport à 2016) auprès de donateurs et d'Oikocredit elle-même pour soutenir 100 organisations dans le renforcement de leurs opérations.

Thos Gieskes, directeur général d'Oikocredit, a déclaré : « L'autonomisation des femmes est essentielle pour une société juste et nous considérons l'inclusion financière comme fondamentale pour y parvenir. Nous nous engageons à optimiser notre impact social dans chacun de nos secteurs d'intervention : l'inclusion financière, l'agriculture et les énergies renouvelables. Nous sommes également déterminés à mesurer notre impact. »

Selon Ging Ledesma, directrice de la Performance sociale et des relations avec les investisseurs, « Il est important de montrer à nos investisseurs et à nos membres que nous tenons nos promesses envers eux, et de prouver que nous pouvons changer les choses avec leur soutien. Le renforcement des capacités est un élément essentiel au travail d'Oikocredit en tant que catalyseur cherchant à induire un changement positif. »

Comment les investissements d'Oikocredit touchent les femmes

Margaret Karicho (à gauche) est propriétaire de Maggie Fashions et la cliente de Jitegemea Credit Scheme, un partenaire financé par Oikocredit. Elle vend des jupons sur le marché de gros de vêtements du quartier d'Eastlands à Nairobi, au Kenya. Elle possède trois magasins au total et les affaires sont florissantes. Margaret a lancé son activité en 1981. Après avoir reçu un premier prêt en 2000, ses ventes ont augmenté de 50%. Elle bénéficie aujourd'hui d'un prêt individuel de 1 million de KES par an. Son objectif : améliorer son niveau de vie.

Analiza Docpano (à gauche) est productrice de fleurs aux Philippines et membre de RSPI, une institution financière soutenue par Oikocredit. Analiza reçoit des prêts de RSPI and a ouvert un compte d'épargne dans cette institution. Analiza travaille dans la production des fleurs depuis 25 ans. Au fil des années, elle a doublé la superficie de sa parcelle. Elle vend ses fleurs à Manille et son exploitation emploie son mari et sa belle-famille. Son ambition : s'assurer que ses enfants terminent leurs études et trouvent un emploi à l'avenir.

Sara Sonia Garcia Perez (à gauche) est apicultrice de 4e génération et membre de Miel Mexicana, une coopérative financée par Oikocredit. Miel Mexicana se concentre sur la production de miel bio et équitable vendu à l'export depuis le Mexique. Sara explique les avantages qu'il y a à être membre d'une coopérative, notamment le fait de vendre son miel à un meilleur prix que si elle le commercialisait par elle-même. Sara souhaite continuer à travailler avec les abeilles et Miel Mexicana.

Seamstress Suparna Samanta (à gauche) a acheté en 2014 un kit solaire domestique auprès de Punam Energy, société d'Oikocredit en Inde. La lampe solaire permet à Suparna de coudre et à ses filles d'étudier le soir. La communauté de Suparna a récemment été raccordée au réseau, mais grâce à ses équipements solaires, elle réduit sa facture d'électricité et bénéficie d'une alimentation d'électricité stable même en cas de coupure sur le réseau. 

Lisez le rapport 2017 de Performance sociale et environnemental (RPSE) d'Oikocredit [en anglais]

(version française bientôt disponible)

« Retour