Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

Rapport sur la Performance sociale et environnementale : les résultats d’Oikocredit dépassent ceux du secteur [Interview]

Rapport sur la Performance sociale et environnementale : les résultats d’Oikocredit dépassent ceux du secteur [Interview]

ging-ledesma.png

Ging Ledesma, Directrice de la Performance sociale et des relations avec les investisseurs d'Oikocredit

02 août | 2018

Le dernier Rapport sur la Performance sociale et environnementale (RSPE) d’Oikocredit montre que la coopérative mondiale dépasse la moyenne du secteur en ce qui concerne l’information et la sensibilisation de la clientèle féminine.
Pour en savoir plus, nous avons rencontré Ging Ledesma, Directrice de la Performance sociale et des relations avec les investisseurs d'Oikocredit : cet entretien met en lumière les éléments marquants du rapport et nous permet de mieux comprendre les raisons pour lesquelles Oikocredit rend compte de ses performances sociales et environnementales.

1. Pourquoi est-il important pour Oikocredit de rendre compte de la performance sociale et environnementale de ses partenaires ?

Oikocredit a un impact social grâce au travail des organisations partenaires qu'elle soutient. L'ensemble de leurs performances reflète l'impact de nos investissements. L'impact social, la protection de l'environnement et une rentabilité financière équitable sont essentiels, non seulement pour Oikocredit, mais aussi pour nos membres et investisseurs qui croient en notre mission : fournir des services financiers et un soutien aux organisations pour améliorer d'une manière durable la qualité de vie des communautés à faible revenu. Nous voulons être transparents et engager notre responsabilité en rendant compte de notre performance au regard de cette ambition.

De même, nous voulons promouvoir le même esprit de transparence et de responsabilité auprès de nos organisations partenaires en leur demandant de rendre compte de leurs actions par rapport à leurs objectifs et à leurs cibles. Le contrôle, le monitorage et l'analyse de la performance sociale nous aident également à identifier les domaines dans lesquels nos partenaires ont besoin de soutien et dans lesquels nous pourrions les aider et ajouter de la valeur en renforçant les capacités.

2. Que révèle le rapport sur Oikocredit à ce stade ?

Le rapport montre que nous faisons le maximum pour nous assurer que nos organisations partenaires font du mieux possible pour servir leurs clients. Par exemple, nous observons non seulement leurs résultats et activités, mais aussi la cohérence entre leur mission et les actions sociales décrites dans leurs objectifs. Ces objectifs comprennent le maintien du bien-être des clients, la promotion de l'égalité des sexes, la protection et la sensibilisation à l'environnement et plus encore. Nous examinons également la satisfaction des collaborateurs et veillons à la manière dont leurs dirigeants mènent à bien à leur mission et répondent à leurs objectifs sociaux.

Les résultats du rapport montrent que nous atteignons nos groupes cibles : notre portefeuille de finance inclusive atteint les femmes et notre portefeuille dans le secteur agricole se porte bien en nombre de petits agriculteurs touchés.

3. Quels sont les changements significatifs ou les nouveautés dans cette édition du rapport ?

Les versions précédentes présentaient notre portefeuille de financement du développement en deux segments. Nous avons ajusté la structure du rapport pour refléter les trois secteurs que nous finançons en priorité : l'inclusion financière, l'agriculture et les énergies renouvelables.

 4. Quels sont les points et les thèmes marquants de cette édition ?

L'un des points marquants est qu'Oikocredit continue de dépasser la moyenne du secteur dans l’objectif qu’elle s’est fixé pour atteindre la clientèle féminine de la microfinance. Près de 90% des clients de nos organisations partenaires sont des femmes, tandis que la moyenne du secteur est actuellement de 70%, selon les chiffres de 2016 de la dernière enquête de Symbiotics sur les instruments d’investissement en microfinance [document en anglais].

Le rapport révèle également une augmentation significative du nombre de ménages touchés par nos projets d'énergie renouvelable.

De plus, selon le suivi que nous faisons, les nouveaux projets que nous avons approuvés affichent de meilleures notes environnementales. Cela signifie que nos organisations partenaires sont plus nombreuses à : respecter les réglementations environnementales, obtenir des certifications adaptées à la nature de leurs opérations (telles que des labels biologiques et équitables), mettre en œuvre des programmes d'éducation à l’environnement et à sensibiliser sur la vulnérabilité de l'environnement.  

 5. Comment Oikocredit aide-t-elle ses partenaires à renforcer leur performance sociale ?

Nous avons vu que certaines de nos organisations partenaires ont des objectifs sociaux très forts, mais qu’elles peinent à mesurer leurs résultats. C'est un domaine clé dans lequel elles ont besoin d'aide ; c'est important pour elles, en tant qu'organisations sociales, mais c’est aussi pour nous. Nous voulons engager la responsabilité de nos partenaires pour veiller à ce que l’impact de nos investissements soit positif envers les personnes à faible revenu que nos partenaires servent.

Par conséquent, nous aidons nos partenaires à évaluer et à déterminer les indicateurs qu'ils peuvent utiliser pour suivre leur impact social. De plus, nous élaborons avec eux un plan d'action de manière à intégrer la mesure et le monitorage dans leurs opérations.

 6. Quels sont les domaines dans lesquels Oikocredit souhaite apporter plus de soutien à ses organisations partenaires ?

Notre suivi montre que nos partenaires ont besoin de soutien dans le domaine du digital et de clés de compréhension de la « fintech » afin d’évaluer ce que cela signifierait pour eux et leurs clients en termes d'opportunités et de défis. Ce secteur s'est développé extrêmement rapidement et 31 milliards de dollars sont investis chaque année dans la technologie financière au niveau mondial. Or, certaines organisations partenaires d'Oikocredit en savent très peu dans ce domaine et celles qui s’y connaissent doivent encore répercuter leurs gains d'efficacité et les traduire en baisses de coûts pour les clients finaux.

Il existe aussi un besoin de développement de produits car la plupart des organisations partenaires ne proposent que le crédit alors que d'autres services, tels que les facilités d'épargne par exemple, sont aussi extrêmement importants. Nous voulons donc être en mesure d'aider nos organisations partenaires à se développer dans ce domaine.

Oikocredit a déjà pris plusieurs mesures dans ce sens en collaborant avec une institution digitale de microfinance sur les principes de protection des clients et en rejoignant une alliance de plus de 50 investisseurs fintech et innovateurs en finance numérique dans le but de développer de nouvelles directives mondiales pour une inclusion financière numérique responsable [page en anglais].

Lisez le Rapport 2017 sur la Performance sociale et environnementale (RSPE) d’Oikocredit [en anglais]

(version française bientôt disponible)

« Retour