Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

Belle ambiance à Potsdam

Belle ambiance à Potsdam

agm-group-photo-470pixels.pngmardi 07 juillet 2015

Notre assemblée générale mondiale s'est déroulée aux bords du lac Seminaris à Potsdam, dans la deuxième semaine du mois de juin. L'association de soutien Suisse romande y était représentée par Valérie, notre secrétaire, et moi-même. Les rencontres du début de semaine nous ont permis de partager nos besoins, nos expériences et nos objectifs avec nos collègues des autres pays et avec l'équipe internationale d'Oikocredit.

Le jeudi, nous avons fêté dans la bonne humeur les 40 ans d'Oikocredit à l'église sainte Elisabeth à Berlin, lieu historique situé tout près du mur qui séparait la ville entre Berlin-Est et Berlin-Ouest pendant plus de 28 ans. Au programme, un passionnant discours d'ouverture de Monsieur Konrad Raiser, ex-secrétaire du COE, qui nous a retracé avec bonheur l'histoire d'Oikocrédit.

Puis les félicitations en vidéo de la reine Maxima des Pays-Bas, s'il vous plait! C’est en sa qualité de mandataire spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour l’inclusion financière favorisant le développement que la reine des Pays-Bas nous adressait son discours.  La reine Máxima a souligné l’importance de l’inclusion financière et la position qu’y occupe Oikocredit.

« La manière dont Oikocredit contribue, au niveau mondial, à une société juste et durable est tout aussi pertinente aujourd’hui qu’il y a 40 ans. A l’époque, on considérait qu’il n’était pas rentable d’accorder des services financiers à des personnes au revenu très bas, mais les fondateurs d’Oikocredit ont démontré le contraire.

Ils ont développé un outil qui a pour objectif de rendre la foi en elles-mêmes aux personnes qui font partie de communautés pauvres. Et cela a fonctionné. Oikocredit compte en ce moment 53,000 investisseurs, plus de 600 volontaires, 300 membres du personnel et plus de 800 organisations partenaires. Ensemble, ils investissent dans 28 millions de femmes et 1 million de petites entreprises agricoles.

Ces résultats démontrent le succès permanent de votre stratégie de développement éthique et durable. C’est pourquoi je souhaite vous encourager à poursuivre la fourniture de services financiers appropriés aux ménages et communautés à bas revenus, et en particulier aux femmes et aux petits paysans. »

La reine Máxima a conclu son message vidéo en se projetant dans l’avenir, au moment où les Nations Unies se réuniront pour parler des Objectifs du Millénaire pour le Développement et décider des priorités de l’après-2015. Combattre l’exclusion des services financiers de plus de la moitié des 40 % de personnes les plus pauvres au monde en fera certainement partie.

“Les Nations Unies”, a poursuivi la reine Máxima, « se réunissent en septembre pour fixer de nouveaux objectifs pour les 15 prochaines années. Je suis convaincue qu’Oikocredit peut jouer un rôle clé dans la réalisation de ce programme en mettant à dispositions moyens financiers et connaissances. Tous mes meilleurs vœux ! »

Lors de cette assemblée, il a aussi été décidé de reconduire les taux actuels des dividendes, soit 2% sur les parts en euros, et 1 % sur les parts en francs suisses. Bonne nouvelle! Et si le coeur vous en dit, rendez-vous l'année prochaine en Afrique de l'Ouest, pour la prochaine assemblée générale!

Cheryl Jackson, présidente du Comité.

 

(*) La reine Máxima a tenu son discours en anglais. Ce discours est rendu ici dans une version abrégée. La traduction rend autant que possible justice au texte original mais n’est pas toujours mot à mot.

« Retour