Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

Oikocredit a révisé sa proposition de dividende pour 2019, la faisant passer de 1 % à 0 %.

Oikocredit a révisé sa proposition de dividende pour 2019, la faisant passer de 1 % à 0 %.

07 mai | 2020

Oikocredit, investisseur à impact social et coopérative mondiale, a révisé sa proposition de dividende pour 2019, la faisant passer de 1 % à 0 %.

Cette proposition sera soumise aux membres de la coopérative lors de l'assemblée générale annuelle (AGA) qui se tiendra en juin 2020 à Amersfoort aux Pays-Bas. Le choix ultime en matière de dividende revient aux membres de la coopérative.

Les répercussions de la pandémie sur l'activité d'Oikocredit et sur sa situation financière ne sont pas encore entièrement connues, mais la coopérative ne prévoit plus d’atteindre ses objectifs de croissance et de rentabilité financière pour 2020.

Compte tenu du caractère permanent de la crise du coronavirus et de l'incertitude qu'elle continue d’alimenter, le Directoire d'Oikocredit considère que l’absence de versement de dividende à ses membres au titre de l’exercice 2019 protégerait le capital de ses membres et permettrait à la coopérative de continuer à soutenir ses partenaires et, par conséquent, les personnes à faibles revenus les plus touchées par les crises.

Thos Gieskes, Directeur Général d'Oikocredit, apporte l’éclairage suivant : « La révision de notre proposition de dividende fait partie de la réponse proactive d’Oikocredit face à la situation sans précédent que le coronavirus a créée et qui nous touche tous. »

« Compte tenu de l'incertitude économique accrue à laquelle nos partenaires sont confrontés, et par conséquent à laquelle Oikocredit doit également faire face, nous pensons qu'il est prudent de renforcer nos réserves et de nous préparer autant que possible à toute évolution défavorable. »

« Grâce à notre robuste exercice 2019 et au solide soutien que nous continuons de recevoir de la part de nos investisseurs, je suis confiant sur la capacité d’Oikocredit à continuer d’assurer sa mission durant cette période troublée. Et cette continuité d’activité est essentielle, surtout à un moment où nos partenaires et les personnes à faibles revenus dont ils s’occupent ont le plus besoin de notre soutien. »

Lire le communiqué de presse en entier

« Retour