Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

Oikocredit et d’autres investisseurs à impact social s’entendent sur la coordination de la lutte contre le coronavirus

Oikocredit et d’autres investisseurs à impact social s’entendent sur la coordination de la lutte contre le coronavirus

alliance institution06 juillet | 2020

Les principaux gestionnaires de fonds de microfinance et à impact social ont signé un protocole d’accord sur les principes d’une coordination du refinancement de la dette afin de soutenir le secteur pendant la pandémie de Covid-19.

En réponse au Covid-19, Oikocredit ainsi que BlueOrchard, Developing World Markets, Incofin, Microvest, responsAbility, Triodos, Triple Jump et Symbiotics ont signé un protocole d’accord destiné à coordonner les instruments d’investissement en microfinance. 

Au total, les neuf initiateurs et gestionnaires de fonds à impact gèrent environ 15 milliards de dollars US d’actifs sur plus de 80 marchés émergents et en développement en Afrique, en Asie, en Europe de l’Est, dans le Caucase, en Asie centrale et en Amérique latine.

Cet effort de coordination vise à fournir un refinancement, continu et responsable, à la microfinance et aux institutions de financement des PME que ces institutions soutiennent. En effet, les mesures prises localement pour lutter contre le Covid-19 et ses conséquences peuvent affecter temporairement leurs opérations.

Selon Bart van Eyk, directeur des investissements chez Oikocredit, « dès les premiers jours de cette crise, nous avons participé à plusieurs initiatives sectorielles visant à apporter une réponse commune de tous les investisseurs partageant nos valeurs, au profit de nos partenaires. Nous sommes particulièrement heureux de l’esprit de coopération qui règne au sein du groupe d’investisseurs travaillant sur ce protocole d’accord. Nous pensons qu’une coopération efficace est essentielle pour faire face aux effets du Covid-19 sur notre secteur et qu’elle nous aidera à maintenir un impact social positif sur les communautés que nous servons ».

« Retour