Newsletter Oikocredit Suisse Romande
Janvier 2017

Renforcer la résilience face aux changements : Oikocredit soutient ses partenaires lors des périodes de turbulence

Chers amis, investisseurs et collègues,

Une nouvelle année s'amorce. Nous avons fait le bilan de l'année 2016 (nos résultats annuels seront annoncés en mars) et nous tournons notre attention sur ce que 2017 pourra nous apporter. Nous espérons de nouveaux départs, des succès durables, ainsi que la réalisation de tous les souhaits. Chaque nouvelle année est porteuse d'espoir.

L'espoir est au cœur de la mission et des valeurs d'Oikocredit. Notre vision repose sur une conviction forte et sur la certitude que l'autonomisation et la création d'opportunités sont des étapes vers l'amélioration de notre société mondiale.

Nous serons confrontés à des situations qui nous feront douter. Les conflits et les catastrophes naturelles sont parmi les épreuves les plus difficiles que nos partenaires aient à supporter. Mais quand ils font face à de telles difficultés - comme nos partenaires aux Philippines, en Equateur et en Ukraine dont les histoires sont relatées dans notre newsletter - ils ne sont pas seuls. Oikocredit leur offre une chance de se rétablir, de se reconstruire, pour faire face à l'avenir avec optimisme.

Au nom de notre organisation, je vous remercie d'investir votre espoir en nous et avec nous. En 2017, nous maintiendrons l’investissement dans nos quatre domaines d'intervention : la finance inclusive, l'agriculture, les énergies renouvelables et l'Afrique. Nous continuerons à soutenir le travail de nos partenaires et à offrir à nos investisseurs un triple retour sur investissement : social, environnemental et financier. Le travail d'Oikocredit et le fort soutien que nous recevons me remplissent d'espoir pour notre avenir et je voudrais vous remercier tous de votre engagement à nos côtés.

Meilleurs voeux,

Ging Ledesma

Directrice Générale par intérim

Oikocredit international

 

 

Equateur : refinancement des producteurs de cacao

Le tremblement de terre de magnitude 7.8, survenu en avril dernier en Equateur a particulièrement touché les communautés vivant dans la zone côtière où sont implantées Fortaleza del Valle et FONMSEAM, deux associations de producteurs de cacao équitable.

Tous les détails ici >
 

Ukraine : soutenir les petits exploitants en période de turbulence

La directrice d'Oikocredit pour l'Ukraine, Svitlana Zubrytska, raconte les effets des bouleversements politiques et du ralentissement économique sur les caisses de crédit du pays et la façon dont Oikocredit a aidé à surmonter ces difficultés.

Lire la suite >
 

Philippines : les enseignements tirés de la préparation aux catastrophes

Au cours des trois dernières années, Oikocredit a mené un programme de gestion et de réduction des risques de catastrophes aux Philippines. En janvier, les investisseurs visitent le pays pour constater le succès du programme en cours.

Lire la suite >
 

Photo de Une

Sur la photo, Vadim Lukianov, propriétaire d'une ferme à Kostogryzovo en Ukraine, soutenu par des prêts de Gromada, partenaire d'Oikocredit. Le bureau local d'Oikocredit a soutenu cette coopérative de crédit pendant le bouleversement politique.

En savoir plus sur ce partenaire >
 

Oikocredit Suisse Romande • Chemin du Vallon 10 • 1030 Bussigny-près-Lausanne • T +41 21 701 26 74 • suisse.romande@oikocredit.org