Vous souhaitez investir ? Sélectionnez la région dans laquelle vous habitez.

Fermer la fenêtre
Suisse Romande Deutsche Schweiz

Quel est le rôle des associations de soutien?

Les associations de soutien en Europe ont été crées les unes après les autres dans divers pays, quelques années après la création d’Oikocredit en 1975, afin de soutenir les investissements "officiels" des Eglises à cette institution. Elles regroupent des membres bénévoles qui se sont donnés pour tâche la promotion d’Oikocredit International.

Oikocredit a deux associations de soutien en Suisse : Oikocredit Deutsche Schweiz et Oikocredit Suisse Romande. Les futurs investisseurs, privilégiant le français, sont invités à rejoindre l’association Suisse Romande. Cliquez sur votre région pour plus de renseignements sur la manière dont vous pouvez participer au sein de votre association locale de soutien.

Suisse Romande
Rechercher

Les bénéficiaires sur le terrain

Jennifer Toussou, jeune commerçante ivoirienne

FIN-CI-23 (1).jpg Malheureusement, l’inégalité entre les sexes reste un obstacle majeur dans la lutte contre la pauvreté. Les recherches montrent que la pauvreté en Afrique, en Asie et en Amérique latine touche principalement les femmes. Ce n’est donc pas sans raison que pas moins de 87 % de tous les microcrédits accordés par les partenaires de Oikocredit vont aux femmes. Continuer la lecture

Mauricio, propriétaire du boulangerie au Salvador

SOYA-SV-36.jpg Mauricio Gonzalez Alas et sa femme ont deux enfants. Son impressionnante boulangerie « Panaderia Los Primos » est située à Soyapango, l’une des banlieues de San Salvador. Continuer la lecture

Seraphin Kouamé, cultivateur de cacao

ECOO-CI-98.jpg « Pendant trois ans, j’ai cultivé du cacao sans faire partie d’une coopérative, et c’était difficile. Maintenant, je fais partie de la Coopérative Agricole Unité de Divo (CAUD). Je leur vends mon cacao et je gagne plus, car ils me versent la prime du commerce équitable. Ils nous fournissent également des engrais et des pesticides, que je peux payer après la récolte. De plus, ils nous accordent des prêts pour payer les frais de scolarité de mes quatre enfants ». Continuer la lecture

Maimouna, propriétaire d'une boutique spécialisée dans le wax

FIN-CI-05 (1).jpg Maimouna (52 ans) a démarré son activité avec un petit stand où elle vendait des foulards sur un marché en plein air d’Abidjan appelé le « Black Market ». Son premier prêt chez Cofina était de 1 million de francs CFA (environ 1 500 €), qu’elle a utilisés comme fonds de roulement pour acheter du stock. Son activité n’a cessé de croître et depuis un an, Maimouna a une boutique dans le centre commercial couvert de Djè Konan. Continuer la lecture

Florence, vendeuse d'eau en Ouganda

TUGE-UG-18.jpg Florence Nakalema (45 ans) est vendeuse d’eau dans son village en Ouganda. Elle vit avec son mari et ses enfants. Florence a décidé de se lancer dans la vente d’eau car elle ne gagnait pas assez dans son ancien emploi. Il n’y avait pas non plus assez d’eau dans la communauté. Continuer la lecture

Rose, propriétaire d'une entreprise de restauration en Côte d'Ivoire

CAC-CI-30 (1).jpg Lorsque nous entrons dans le restaurant O’Gourmet sur le campus universitaire d’Abidjan, nous sommes immédiatement impressionnés. Le restaurant est immense, impeccable et bondé. Notre respect pour l’entrepreneuse qui dirige ce restaurant grandit lorsqu’elle nous raconte son histoire. Rose Konandri a 63 ans et a travaillé comme banquière pendant 28 ans, avant de lancer son premier restaurant en 2008. Continuer la lecture

Neusa et Sergio, propriétaire d’un magasin de motos

CRES-BR- (39).jpg « Cresol nous a aidé à développer notre magasin de motos.» Continuer la lecture

Mimin, productrice de chips aux crevettes en Indonésie

KOM-ID-21 - tronqué.jpg Mimin Among produit des chips aux crevettes avec son mari Ajo. Auparavant, le couple fabriquait des kupruks (nom indonésien) pour d’autres entreprises, mais ils ont décidé de créer la leur afin d’en tirer un meilleur revenu. Continuer la lecture

Maria, propriétaire d’un petit magasin au Salvador

SOYA-SV-05 (1).jpg « Grâce à un microcrédit, j’ai pu ouvrir mon propre magasin. » Continuer la lecture

Jonas, Simone et leur ferme au Brésil

CRES-BR- (8).jpg Jonas, 38 ans, et sa femme Simone, 37 ans, possèdent ensemble une ferme de 29 hectares dans le sud-est du Brésil. Continuer la lecture

Stephen, producteur de cacao au Ghana

FEDCO-GH-071 (2).jpg Stephen Paintsil, producteur de cacao, vit avec sa femme et ses quatre enfants dans le petit village d’Atwereboanda, dans le sud du Ghana. Continuer la lecture

Angela, directrice d'école et vendeuse de sauce pimentée

EFC-ZM-23.jpg Angela Kabwe est une véritable entrepreneure. Sa première entreprise était un magasin de vêtements, mais la concurrence était trop féroce et elle a décidé de faire autre chose. Comme il n’y avait pas d’école dans sa région, elle a pensé que ce serait une bonne idée d’en créer une elle-même. Grâce à un prêt du partenaire de Oikocredit, Entrepreneurs Financial Centre Zambia (EFC Zambia), Angela a pu obtenir un financement et transformer une ancienne ferme en école. Continuer la lecture

Fatumah, coiffeuse et commerçante

TUGE-UG-08.jpg Fatumah Nabatanzi (33 ans) est coiffeuse à Kyambogo, un quartier de Kampala, en Ouganda. Elle pose fièrement devant son magasin, avec ses enfants et d’autres enfants du quartier. Continuer la lecture

Vilson Ghisleri, viticulteur brésilien

SULC-BR- (11).jpg « Je veux vendre mon vin dans tout le pays » Continuer la lecture

L’histoire de Carlos et Esteban : s’assurer un avenir meilleur

JARD-EC-047.jpg Comment l’accès au financement peut-il aider les rêves à devenir réalité ? Nous suivons l’histoire de Carlos Cajas et de son fils, Esteban, dont l’entreprise familiale a transformé la vie et eu un impact positif sur leur communauté. Continuer la lecture

Carmiña et son entreprise familiale

COOP-EC-008.jpg Fréquentes en Amérique latine, les entreprises familiales sont souvent la seule source de revenus des intéressés qui en dépendent non seulement pour vivre, mais aussi pour l’éducation des enfants et espérer garantir un avenir stable aux générations futures. Continuer la lecture

L’histoire de Gladys : un financement en faveur des familles et des saveurs

COOP-EC-041.jpg Oikocredit investit dans des organisations qui soutiennent les femmes comme Gladys Arcos, une entrepreneuse à la tête d’une entreprise familiale en Équateur. Nous vous proposons ici de découvrir comment l’accès au financement, associé à son esprit d’entreprise, ont permis à Gladys de subvenir aux besoins de sa famille dans les moments difficiles et de créer des opportunités pour un avenir meilleur. Continuer la lecture

Jean Koffi et Felix Kanga Yao : entrepreneurs en Côte d’Ivoire

CAC-CI-10 (1).jpg Oikocredit soutient les petites et moyennes entreprises (PME) en finançant les partenaires de prêt des PME. Nous vous invitons dans cet article à vous intéresser de plus près à notre travail, au travers deux de nos partenaires et leurs clients : Jean Koffi et Felix Kanga Yao. Continuer la lecture

Benjamin, producteur de cacao en Côte d'Ivoire

ECOO-CI-05.jpg Benjamin Koffi Yao est producteur de cacao en Côte d’Ivoire. Il est marié et a cinq enfants. Il a été cultivateur de cacao presque toute sa vie, car il n’est jamais allé à l’école. Au total, il dispose de trois hectares de terre, dont un hectare est consacré à la culture du cacao. En 2014, il a rejoint la Coopérative Kimbe (Ecookim), partenaire de Oikocredit, ce qui lui a permis de découvrir l’impact du commerce équitable. Continuer la lecture

Lupe, propriétaire d'une plantation de cacao en Équateur

FORTA-EC-19.jpg En Équateur se trouve la plantation de cacao de Guadalupe (Lupe) Intriago et de son mari. Continuer la lecture

Investissez pour permettre à ces personnes d'entreprendre